Droit à la Vie - Le Droit à l'Amour

vendredi, 04 novembre 2016 17:44 Écrit par
Le droit à vivre est le premier droit fondamental de l'homme. L'homme a droit à la dignité de grandir pour s'épanouir jusqu'à sa floraison suprême. Le droit à vivre est le premier droit fondamental de l'homme. L'homme a droit à la dignité de grandir pour s'épanouir jusqu'à sa floraison suprême. Image: Marc Chagall (1887-1985). Le droit à vivre.

Droit à la vie - Le droit à l'amour - Les droits de l'homme selon le prophétisme.

Déclaration universelle des droits de l'homme selon le prophétisme

Maintenant, il est bon que je vous parle de la façon dont le Prophétisme Web conçoit les droits de l'homme; Je vais parler de notre déclaration des droits de l'homme.

En fin de compte, la Déclaration des droits de l'homme souligne le fait que l'humanité continue de subir de nombreuses formes d'esclavage

Sinon, il ne devrait pas y avoir une telle Déclaration. Le même besoin de l'avoir, prouve que l'homme a été trompé pendant des milliers d'années.

Et il a été trompé d'une manière si rusé, que seul sa montée au-dessus de l'humanité peut détruire les chaînes invisibles qui l'emprisonnent, les limites et les prisons invisibles dans lesquelles il est forcé.

 

Notre «Déclaration comprend dix principaux problèmes.

 

-Le premier est le droit à la vie

L'homme a droit à la dignité de grandir pour s'épanouir jusqu'à sa floraison suprême.

Parce que cette fleur est son droit. L'homme se présente sous la forme de semences (oeufs et spermatozoïdes), mais la société ne lui fournit pas le sol droit, les bonnes attentions, une atmosphère d'amour.

Au lieu de cela, la société a une atmosphère profondément empoisonnée, pleine de colère, de haine, de destruction, de violence, de guerre.

Le droit à la vie implique qu'il n'y a plus de guerres.

Chacun doit avoir le droit de refuser. Mais jusqu'à présent, ce droit n'existe pas.

Des milliers de personnes sont en prison - en particulier des personnes jeunes, sensibles et intelligentes - parce qu'elles ont refusé de se battre.

Leur refus est devenu un crime; Mais en fait ils disaient simplement qu'ils ne voulaient pas tuer d'autres hommes.

Il est grotesque de les détruire au nom d'une cause quelconque: au nom du religieux, du fascisme politique ou du socialisme, au nom d'Allah; L'homme ne peut être sacrifié sur un autel.

Il est très étrange que les NATIONS UNIES fassent une déclaration sur les droits de tous les êtres humains, mais ne parlent jamais de ces milliers de personnes, de jeunes qui consomment leur vie en prison parce qu'ils ont refusé de détruire la vie.

Le droit de vivre. Il n'existe pas actuellement sur Terre.

Les animaux, les poissons, les oiseaux sont tués juste pour faire du sport. Personne ne respecte la vie.

Et la vie est une seule, que cela se produise chez les humains, ou sous d'autres formes, et, je vous le disais, si vous ne vous souciez pas de la vie des autres, comment pouvez-vous vous réclamer le même droit?

 

 

 

- Le deuxième point: l'amour

Parlons de la deuxième chose, qui est proche de mon cœur, je veux dire l'amour.

L'amour doit être accepté comme l'un des droits humains les plus importants et fondamentaux, mais toutes les sociétés l'ont détruit, créant le mariage.

Le mariage est un faux substitut à l'amour.

Si deux personnes veulent vivre ensemble, elles n'ont pas besoin de permis, ni prêtre ni gouvernement.

Ils ont juste besoin de la permission du cœur.

Et le jour même où ils estiment qu'il est temps de se séparer, encore une fois, ils ne doivent pas demander la permission de personne, il n'est pas nécessaire de dépenser de l'argent!

Ils peuvent divorcer comme amis, avec des souvenirs merveilleux de jours d'amour vécus ensemble.

Mais ces jours-ci, l'amour libre est encore partiellement condamné.

Je vous parlerai bientôt des huit autres droits fondamentaux de l'homme.

À bientôt amis du web....  du Profetismo moderne et de la pensée libre.

 

(Note: traduction instantanée. La traduction définitive sera disponible au brève.)

 

Lit: 2974 fois Dernière modification le vendredi, 28 juillet 2017 15:17

Éléments similaires (par tag)

Le quatrième pas: Sois un rien.

Lorsque tu commences à penser être quelqu'un, tu te bloques ; ainsi, l'amour ne peut pas couler.

L'amore coule seulement de celui qui n'est personne.

L'amour demeure seulement dans le rien.

  Lorsque tu es vide, l'amour est présent.

  Lorsque tu es plein d'ego, l'amour disparait.

   L'amour et l'ego ne peuvent pas cohabiter.

   L'amour peut exister avec Dieu, mais il ne peut pas exister avec l'ego,

parce qu'amour et Dieu sont synonymes.

Amour et ego ne peuvent pas se promener main dans la main.

Donc, sois un rien.

Le rien est la source de toute chose ; dans le rien naît l'infini…

Le rien c'est Dieu.

Le rien signifie "nirvana".

Sois rien… et en etant le rien, tu atteindras le Tout.

En étant quelqu'un, tu manqueras le point; en étant rien, tu seras arrivé à la maison

Jamais comme dans cette époque il est important d'aimer.

Parce que quand nous aimons vraiment, nous arrivons à connaître plus profondément les autres et nous-mêmes.

Le corps peut céder aux injures de l'âge, mais notre ésprit, lorsqu’il aime, ou mieux lorsqu'il sait aimer - toujours libre - nous permettra d'échapper au cycle infernal des imprévus, où, génération après génération, l'être humain commet les mêmes erreurs à nouveau.

Même si les pensées se répètent identiques dans la vie des hommes, il existe une entité capable de changer les destins : c'est Aimer !

Mais on doit comprendre comment.

Voila donc le troisième pas: c'est partager.

Lorsque le négatif est présentgarde-le pour toi.

Lorsque le positif est présentpartage-le.

Normalement, les gens partagent leur negativité ; ils ne partagent jamais leur positivité.

L'humanité est simplement stupide.

Lorsque les personnes sont heureuses, elles ne partagent jamais leur bonheur : elles sont extrêmement avares !

Viceversa, lorsqu'elles sont tristes, elles sont extrêmement prodigues : dans ce cas, elles sont très prêtes à partager.

Lorsque les gens rient, ils économisent ; ils rirent mais avec réserve.

Viceversa, lorsqu’ils sont fâchés, ils vont totalement en colère.

Le troisième pas c'est partager la positivité.

Cela portera ton amour à fleurir comme un fleuve qui naît de ton coeur: et lorsque tu partages, ton amour commencera à affleurer.

J'ai senti une phrase très étrange, de Jorge Borges. Ecoute : 

Je donne ce qui est saint aux chiens

je jette les perles devant les pourceux.

Parce quil importe seulement de donner!

Tu auras senti l'exact opposé : ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, parce qu'ils ne peuvent pas comprendre.

En effet, ce qui importe réellement n'est pas "ce que tu donnes", perles, sainteté et amour, et "à qui" tu donnes: ce n'est pas important.

Ce qui compte est de donner.

 Lorsque tu as quelque chose donne-le!

L'amour n'est pas une propriété à cumuler, c'est se rayonner, c'est une fragrance à partager.

Plus tu partages, plus tu possèdes ; moins tu partages, moins tu possèdes.

Donc, le troisième pas vers l'amour c'est partager sa propre positivité, partager sa vitalité, partager tout ce qu'on a : toute chose de beau que tu as en toi, ne la cumule jamais.

Attention je ne parle pas de choses matérielles, de biens matériels ; donc : partage ta sagesse, partage ta prière, ton bonheur, ton amour… partage !

Certainement, s'il n'y a personne, partage avec les chiens, avec les chats, avec les fleurs, les arbres, les pierres… mais partage.

Ce qui compte est de donner.

Cumuler empoisonne le coeur.

Chaque chose cumulée est empoisonnée.

Si tu partages, ton organisme sera libre de poisons.

Et lorsque tu donnes, ne te préoccupe pas que le donner soit ou ne soit pas reciproque.

Ne t'attends pas un merci non plus ! Tu en resteras déçu.

Partager est une des plus grandes vertus spirituelles, une des plus grandes vertus !

 

 

 

 

 

Concept de l'Amour - le Nirvana

 

Le quatrième pas : Sois un rien.

Lorsque tu commences à penser être quelqu'un, tu te bloques ; ainsi, l'amour ne peut pas couler.

L'amore coule seulement de celui qui n'est personne.

L'amour demeure seulement dans le rien.

  Lorsque tu es vide, l'amour est présent.

  Lorsque tu es plein d'ego, l'amour disparait.

   L'amour et l'ego ne peuvent pas cohabiter.

   L'amour peut exister avec Dieu, mais il ne peut pas exister avec l'ego,

parce qu'amour et Dieu sont synonymes.

Amour et ego ne peuvent pas se promener main dans la main.

Donc, sois un rien.

Le rien est la source de toute chose ; dans le rien naît l'infini…

Le rien c'est Dieu.

Le rien signifie "nirvana".

Sois rien… et en etant le rien, tu atteindras le Tout.

En étant quelqu'un, tu manqueras le point ; en étant rien, tu seras arrivé à la maison.

 

Photo : Dans ce stade de l'amour il suffira d'être sous le ciel étoilé pour rejoindre le plein bonheur…

 

 

 

Le deuxième pas vers l'amour est apprendre à transformer tes poisons en miel

beaucoup de gens aiment, mais leur amour est profondement contaminé par des poisons: par la haine, par la jalousie, par la rage, par la possessivité.

Ton amour est entouré par mille et un poison!

L'amour est quelque chose de délicat: penses à la rage, à la haine, à la possessivité, à la jalousie… comment pourrait-il jamais survivre, l'amour?

En premier lieu les gens se déplacent dans la tête et oublient le coeur : la majorité des gens le fait.

En deuxième lieu, une minorité vit encore un peu dans le coeur, mais commet une autre erreur ; celle petite flamme d'amour est entourée par la jalousie, la haine, la rage, et par mille et un poison.

De cette façon, l'entier voyage devient amer.

L'amour est l'échelle entre le paradis et l'enfer, mais cette échelle a toujours deux vers : tu peux monter, ou bien descendre.

S'il y a ces poisons, l'échelle te portera vers le bas, et tu entreras dans l'enfer, tu n'arriveras jamais en paradis !

Plutôt qu'atteindre une melodie, ta vie deviendra un enfer ; un contraste continue, un trafic assourdissant ; un tapage qui te fera devenir fou… un chaos de bruits, sans aucune harmonie.

Tu vivras toujours sur le bord de la folie.

 

Donc, la deuxième chose à se rappeller est apprendre comment transformer vos poisons en miel.

Et comment sont-ils transformés ?

Il existe un procès très simple.

En réalité, la définir "une transformation" n'est pas exact, parce qu'il ne faut pas faire quelque chose : assieds-toi simplement dans le silence et observe.

Ne juge pas : ne sois pas contre, ni à faveur.

Ne la favorise pasne la réprime pas.

Limite-toi à l'observer, sois patient, limite-toi à observer ce qui arrive… laisse-la monter.

Rappelle une chose : ne cherche jamais à changer ton état d'âme, lorsque tu es possédé par des poisons, attends tout simplement.

Le moment arrivera où le poison commence à se transformer en quelque chose d'autre… celle-ci est une des lois fondamentales de la vietout change constamment  dans son opposé, en vous il y a des changements périodiques - un homme bon devient mauvais, et l'homme mauvais devient bon ; le saint a des moments où il est le pécheur et le pécheur vit des moments de sainteté. 

Il faut simplement attendre.

N'agis jamais, lorsque la rage est au sommet ; autrement tu le regretteras, et créeras une chaîne de réactions qui produiront un karma (loi de cause-effet toujours opérante dans la vie).

L'idée de tomber victime du karma est toute ici : tu fais quelque chose lorsque tu te trouves dans un état négatif est tu te retrouveras dans une chaîne de réactions sans fin.

Lorsque tu es dans un état négatif, tu fais toujours quelque chose, même l'autre devient négatif, et est prêt à faire quelque chose : la négativité crée de l'autre negativité, la rage engendre de la rage, la hostilité engendre de l'autre hostilité, dans une chaîne infinie de réactions… et les gens sont restés reciproquement embrouillés… et la chose continue !

Attends.

Lorsque tu es en colère, c'est le moment pour méditer.

Ne gâche pas ce moment la rage crée en toi une énergie immense… elle peut être destructive. 

Mais l'énergie, en soi, est impartiale ; la même énergie qui est capable de détruire, peut être créative.

Attends.

La même énergie qui peut bouleverser, peut donner la vie… limite-toi à attendre.

En attendant sans hâte, un jour tu auras une grande surprise : tu verras le changement intérieur, la rage se détend, l'énergie est libérée, et tu te retrouves dans un état d'âme positif ; c'est l'état d'âme positif.

 

C'est l'état d'âme créateur.

Maintenant tu peux agir, tu peux faire quelque chose.

Attends toujours le moment positif.

Rappelle: Agis, quand tu es positif.

Ne force pas la positivité, attends qu'elle affleure spontanément.

Voilà le secret.

 

Laissez un commentaire