Besoins et Désirs - Comment Dépasser le Malaise

samedi, 04 février 2017 16:39 Écrit par
Besoins et Désirs - Comment Dépasser le Malaise. Les désirs sont des rêves, ne sont pas de la réalité. Photo : Être personne signifie s'orienter seulement vers les besoins, sans de bataille intérieure ; si on comprend cela, les désirs disparaissent.  Comme Se sauver de la Catastrophe Psychologique… la mythologie aide sous la forme de vérités symboliques (Dans la photo : le masque de Polyphème). De la narration d'Homère : Ulysse et ses copains sont capturés dans la caverne par Polyphème qui veut les dévorer. Ulysse, qui dans cette situation n'a aucun désir d'affirmation personnelle, mais qui a seulement le BESOIN de se sauver, dit au cyclope de s'appeler "Personne", réussit à aveugler Polyphème pendant le sommeil, les autres cyclopes veulent l'aider mais ils le croient ivre, parce qu'il dit que "Personne" essayait de le tuer, les cyclopes l'abandonnent. Ulysse et ses copains réussissent à echapper. Ulysse, désormais hors de danger, a le DÉSIR de faire savoir son identité aux cyclopes, donc révèle son vrai nom à Polyphème, le cyclope le maudit en invoquant son père Poséidon, Ulysse dans son retour vers Ithaque perdra tous ses copains. Besoins et Désirs - Comment Dépasser le Malaise. Les désirs sont des rêves, ne sont pas de la réalité. Photo : Être personne signifie s'orienter seulement vers les besoins, sans de bataille intérieure ; si on comprend cela, les désirs disparaissent. Comme Se sauver de la Catastrophe Psychologique… la mythologie aide sous la forme de vérités symboliques (Dans la photo : le masque de Polyphème). De la narration d'Homère : Ulysse et ses copains sont capturés dans la caverne par Polyphème qui veut les dévorer. Ulysse, qui dans cette situation n'a aucun désir d'affirmation personnelle, mais qui a seulement le BESOIN de se sauver, dit au cyclope de s'appeler "Personne", réussit à aveugler Polyphème pendant le sommeil, les autres cyclopes veulent l'aider mais ils le croient ivre, parce qu'il dit que "Personne" essayait de le tuer, les cyclopes l'abandonnent. Ulysse et ses copains réussissent à echapper. Ulysse, désormais hors de danger, a le DÉSIR de faire savoir son identité aux cyclopes, donc révèle son vrai nom à Polyphème, le cyclope le maudit en invoquant son père Poséidon, Ulysse dans son retour vers Ithaque perdra tous ses copains. .

"Moi que je suis Personne je vous parle comme ça!, maintenant l'instant est arrivé de vous expliquer parce que je me déclare un "Personne".

Les désirs sont des rêves, ne sont pas de la réalité.

Tu ne peux pas les réaliser et tu ne peux même pas les réprimer: pour pouvoir réaliser une chose il est nécessaire qu'elle soit réelle; et même pour pouvoir la réprimer elle doit être réelle.

Seulement les besoins peuvent être réalisés, ou ils peuvent être réprimés.

Les désirs ne peuvent être ni réalisés, ni réprimés.

Cherchez de le comprendre parce qu'il est un point très complexe.

Un désir est un rêve.

Si tu réussis à le comprendre il disparaît.

Il n'est pas nécessaire de le réprimer. Quel besoin y-a-t-il de le réprimer?

Veux-tu devenir très célèbre? Ceci est un rêve, un désir, parce qu'au corps n'intéresse pas de devenir célèbre.

En effet, le corps souffre beaucoup lorsque tu le deviens.

Il n'y a plus de paix, tu es constamment préoccupé, ennuyé par les autres justement parce que tu es célèbre.

Voltaire a écrit : "Lorsque je n'étais pas célèbre, je priais toujours Dieu pour le devenir.

A la fin je suis devenu célèbre.

Alors j'ai commencé à prier. Cela est trop.

C'est trop ! Maintenant fais-moi redevenir un Personne"

"Avant d'être quelqu'un je me promenais et personne ne m'observait, j'étais très triste.

Personne ne me donnait de l'attention, j'étais libre!"

"Puis je suis devenu célèbre."

Il écrit: "Et il était devenu difficile de se promener dans la rue parce que se formait la foule autour de moi.

J'étais toujours et partout assailli par la foule! Pour cela il priait: J'ai commis une erreur."

Fais-moi tout simplement devenir un Personne. Je suis devenu un prisonnier.

Les personnes célèbres sont toujours prisonnières. 

Le corps n'a pas besoin d'être célèbre.

Le corps va absolument bien comme ça, il n'a besoin d'aucune absurdité.

Il a besoin de choses simples comme la nourriture, il a besoin d'eau, d'un abri quand il fait trop chaud pour rester en plein air: il a des besoins très, très simples.

Le monde est devenu fou à cause des désirs, pas à cause des besoins.

Et les gens sont en train de devenir fous!

Ils réduisent leurs besoins, pour augmenter et élargir leurs désirs.

Et ils sont tous déçus et stressés!

Il y a des personnes qui aimeraient renoncer à un repas dans la journée, mais elles ne peuvent pas renoncer au journal, ne peuvent pas renoncer au cinéma, ne peuvent pas renoncer à fumer et à boir.

Toutefois ils réussissent à renoncer à la nourriture!

Rappellele corps est toujours beau.

Celle-ci est une des règles fondamentales que je vous fournis: il s'agit d'une règle inconditionnellement vraie, absolument vraie, catégoriquement vraie: le corps est toujours beau, l'esprit est laid.

Ce n'est pas le corps qui est changé.

Il n'y a rien en lui qui doit être changé.

C'est l'esprit qui doit être changé!

Et esprit signifie désirer.

Le corps a des besoins, et les besoins du corps sont réels.

Si tu veux vivre tu as besoin de la nourriture.

Être célèbre, vouloir ce que tu ne peux pas, vouloir le superflu n'est pas nécessaire pour vivre, le respect n'est pas nécessaire pour se sentir vifs.

Vous n'avez pas besoin d'être de très grands hommes ou un acteur célèbre, un peintre célèbre, connu dans tout le monde, de lutter pour maintenir un prestige absurde.

Pour vivre il n'est pas nécessaire de vaincre le Prix Nobel, parce qu'il ne satisfait aucun besoin du corps, mais seulement et exclusivement celui de l'esprit.

Si tu veux te liberer des besoins tu devras les réprimer, parce qu'ils sont réels!

Si tu jeûnes, tu dois réprimer la faim.

Dans ce cas il y a de la répression, et chaque répression est erronée parce que c'est une lutte intérieure.

Tu veux tuer le corps, et le corps est ton ancre, le bateau qui te mènera à l'autre rivage.

Le corps maintient le trésor protégé, les graines du Divin renfermées en Toi.

Il faut de la nourriture, de l'eau, un abri et des conforts pour préserver le corps.

L'esprit ne veut aucun confort.

Essayez de comprendre ce qu'est un désir et ce qu'est un besoin.

Le besoin est orienté vers le corps, le désir pas; il n'a pas des racines!

C'est seulement une pensée accablante qui flotte dans l'esprit pour vous ruiner!!

 

Les besoins de l'esprit sont créés par toutes les personnes qui t'entourent: et ce sont des besoins stupides, fous, envieux, idiots.

Les besoins du corps sont beaux, simples : tu dois les satisfaire et pas les réprimer. 

Lit: 3297 fois Dernière modification le lundi, 21 août 2017 19:27

Laissez un commentaire