Signification de la Mythologie - Ce qu'est la Mythologie

vendredi, 13 janvier 2017 14:07 Écrit par
Qu'est-ce que la Mythologie, la signification de la Mythologie est celle de prendre note de la Vérité. La vérité est regarder la vie de manière consciente, avec une profonde conscience, avec attention, en silence, alors le fait se dissout, et la Vérité apparaît Qu'est-ce que la Mythologie, la signification de la Mythologie est celle de prendre note de la Vérité. La vérité est regarder la vie de manière consciente, avec une profonde conscience, avec attention, en silence, alors le fait se dissout, et la Vérité apparaît Image: Réflexions lumineuses, St. Cataldo. (Bagheria, PA).

Les faits représentent la Vérité lue avec conscience.

C'est de la Vérité vue avec cécité, avec les yeux fermés, sans intelligence, de manière non méditative.

Dans ce cas la vérité se transforme en faits.

Je vous fais un exemple : tu rencontres un Christ, un Bouddha.

Si tu les regardes avec inconscience, il s'agit d'un simple fait, un fait historique.

Ils sont nés dans un jour bien précis, et un jour ils mourront.

Ils sont le corps que tu es en mesure de voir.

Ce sont des personnes avec une personnalité déterminée.

L'histoire peut en prendre acte ; mais si vous les regardez, pas de manière inconsciente, mais avec une profonde conscience, avec attention, en silence, alors le fait se dissout, et la Vérité apparait.

Dans ce cas, Christ, Bouddha ne sont plus quelqu'un nés dans un jour précis, mais ils sont ceux qui ne sont jamais nés et qui ne mourront jamais, ils représentent la Totalité, le Tout ; ils sont un rayon de l'infini, un cadeau de l'au-delà fait à la Terre.

Tout à coup le fait a disparu, maintenant la Vérité est présente.

Mais l'histoire ne peut pas en prendre acte, parce que l'histoire est composée de faits.

Il y a deux méthodes bien définies.

La première s'appelle histoire : elle prend note des faits.

L'autre est la mythologie : elle prend note de la Vérité.

 

Nous n'avons aucune histoire qui parle de Bouddha, Mahavira, Christ… il s'agirait de salir quelque chose de merveilleux, en le traînant dans la trouble inconscience de l'humanité.

De ces personnes nous transmettons des mythologies écrites.

Qu'est-ce que la Mythologie?

C'est une parabole, qui se limite à indiquer la lune, c'est un signe, une flèche, qui ne dit rien.

Et la Mythologie sera inévitablement poétique, parce que seulement la poésie peut offrir l'intuition de l'inconnu.

Jésus est mort sur la croix, et après trois jours il est ressuscité.

Celle-ci est de la poésie, pas de l'histoire. Ce n'est pas un fait, c'est une Vérité.

On affirme simplement que toute personne qui meurt en Dieu et pour Dieu, atteint la vie éternelle.

Toute personne qui est prête à mourir pour Dieu, renaît à un autre niveau existentiel.

Ces êtres perdent le corps physique, mais atteignent le corps lumineux.

Ils ne sont plus de la terre, mais ils sont une partie du ciel!

Ils disparaissent de la dimension du temps et paraissent dans la sphère de l'éternité

 

On dit que, au passage de Bouddha, les arbres fleurissaient partout hors-saison.

Celle-ci est de la poésie, de la poésie pure.

Il n'est jamais arrivé comme fait historique.

Mais il montre quelque chose, et il n'y a pas une autre manière pour en parler.

On dit que lorsque Mahomet voyageait sous le soleil ardent du désert, un petit nuage, un nuage blanc, le suivait et le protégeait de la brûlure, comme un parapluie.

Celle-ci est de la poésie splendide, mais ce n'est certainement pas un fait historique.

Un homme comme Mahomet est protégé dans les moindres détails de l'existence.

Ceux qui se sont rendus à l'existence, seront inévitablement protégés de l'existence.

Ceux-ci ne sont pas des faits.

Ce sont des Vérités symboliques.

Toute chose que vous voyez autour de vous, c'est un fait.

Vous voyez un arbre, plein de fleurs et de feuilles: il est un fait.

Mais si tu médites et observes attentivement, profondément, un jour tes yeux, tout à coup, s'ouvrent ; ils s'ouvrent sur le réel, alors l'arbre ne sera plus un simple arbre et le Vert sera seulement le manifestation de Dieu en tant que vert, et la lymphe qui flotte dans le tronc, jusqu'aux feuilles, sera un phénomène spirituel.

Si un jour vous réussirez à voir l'être de l'arbre, la divinité de l'arbre, il deviendra seulement une manifestation du Divin, et Vous en aurez vu la vérité.

Pour percevoir la vérité il faut des yeux méditatifs.

Si vous ne les avez pas, la vie entière est grise, éteinte, composée seulement de faits morts, sans une relation entre eux, sans signification, un phénomène produit par le cas.

Si par contre vous voyez la vérité, tout a un sens, tout s'unit dans une harmonie, tout commence à avoir une signification.

Rappelez-le toujours: la signification est l'ombre de la vérité, et lorsqu’ils vivent seulement des faits, ils vivent une vie absoluement insignifiante.

 

 

L'amour

La vie est une chanson : chante-la.

La vie est un jeu: joue-le.

La vie est un défi: accepte-la.

La vie est un rêve: réalise-le.

La vie est un sacrifice: donne-le.

La vie est amour: goute-le.

 

La vie est tout cela. Elle est beaucoup, beaucoup plus!!! 

Lit: 2096 fois Dernière modification le lundi, 21 août 2017 19:33

Éléments similaires (par tag)

On nous a demandé : "Vu que le Prophétisme Moderne parle souvent de Dieu je voudrais savoir votre idée sur Dieu et quelle religion vous professez. Que signifie ce mot ? Existent-ils d'autres Dieux ? Qui sont-ils ?"  - 

R.  Dans l'instant où tu n'es pas, tu es un Dieu toi aussi.

Je voudrais cependant te faire remarquer que le Prophétisme Moderne a toujours appelé cette entité "La Grande Lumière", je t'expliquerai ensuite pourquoi.

Mais passons à Dieu.

Dieu n'est pas quelque chose de spécial ; Dieu est notre propre être.

Dieu est notre propre existence.

Lorsque je vous dis que vous êtes Dieu, je dis tout simplement que nous existons, que tu existes !

Dans notre langage l'Existence est Dieu, ils sont synonymes.

Nous affirmons que même les arbres, les animaux sont Dieu, ainsi que les étoiles, et vous.

Bien sûr, toi aussi qui me lis, ou qui m'as écrit, tu es Dieu !

Vous ne le saviez peut-être pas.

Vous pouvez ne pas être conscients de votre essence divine.

Nous en sommes conscients !

Et dans l'instant où nous sommes devenus conscients de notre essence divine, nous sommes devenus conscients même de l'essence divine de tous les autres.

Donc il est difficile de vous dire combien de Dieux ils existent.

Une infinité… Tous les êtres sont des Dieux à de différents niveaux de reconnaissance, de réalisation, de conscience.

 

Mais passons à comprendre le problème de notre ami qui a écrit.

Les Occidentaux ne réussissent pas à comprendre plusieurs choses, parce que leur idée de Dieu est une idée extrêmement limitée, motivée par le Christianisme et des religions similaires.

Vous avez une idée de Dieu très restreinte.

En Orient, surtout en Inde on a d'autres mots pour définir Dieu : aucune autre langue n'a cette richesse de langage.

Il est évident, vu que pendant des siècles on a travaillé dans la dimension intérieure, il est naturel qu'on a suivi toutes les possibilités inhérentes à l'existence de Dieu.

C'est comme pour les Esquimaux : nous avons entendu qu'ils ont neuf noms différents pour définir la neige, parce qu'ils connaissent toutes les différentes qualités de neige existantes.

Aucune autre langue ne possède neuf noms pour définir la neige, personne ne la voit si souvent.

Et cela vous surprendra de savoir que Bouddha n'a jamais cru en aucun Dieu, et Christ dans la prière du Notre Père a laissé entendre que le Créateur est le Père de tous, que dans chacun de nous il y a la graine Paternelle Divine.

 

En sachant que Dieu est à l'interieur (et hors dans l'existence) de nous, je vous dis clairement que vous avez été "bénis" par l'existence.

La grâce a descendu sur nous.

Et dans l'instant où arrive la vision (la connaissance) tu disparais, tu n'existes plus.

Ceux qui sont "bénis" sont quelqu'un qui n'existe plus.

Nous ne sommes pas, Dieu est : celle-ci est l'expérience qui vous rend bénis.

Ce paradoxe doit être compris.

L'homme ne rencontre jamais Dieu.

L'homme peut seulement se dissoudre, disparaître ; à ce point Dieu existe.

Dans votre existence descend la présence de Dieu.

Le travail entier de la religion tend simplement à vous aider à disparaître en tant qu'ego.

 

Dans l'instant où tu regardes à l'intérieur de toi-même et il n'existe pas un Je, on ne trouve pas d'ego, mais un silence total, un vide absolu, ce qui montre que la matière s'est stabilisée… vous êtes Dieu.

 

Tu n'es pas Dieu contre les autres ; ce n'est pas que les autres ne sont pas Dieu alors que toi tu l'es.

Vous êtes Dieu parce que dans ce cas seulement Dieu est !

Donc nous ne disons pas que nous sommes Dieu alors que les autres ne le sont pas.

En nous déclarant, nous déclarons que vous êtes divins vous aussi ; et pas seulement vous : les animaux, les oiseaux, les roches, l'entière existence se compose seulement et uniquement de Dieu.

Nous ne disons pas que nous sommes plus saints que vous, même pas que nous sommes plus spéciaux que vous.

Nous disons simplement que nous sommes "disparus", et dans cette disparition est tombée la grâce, est née l'extase : vous êtes entrés ainsi dans la "Grande Lumière" qui est Vérité.

Laissez un commentaire