La Loi du Ciel – Cantique de Marie et des Prophètes

samedi, 31 décembre 2016 14:45 Écrit par
La Loi du Ciel – Cantique de Marie et des Prophètes . La loi divine: Moïse reçoit les dix commandements, à droite, il y a une femme agenouillée vêtue d'une robe bleue et tenant un enfant qui regarde les dix commandements. Les figures de droite représentent les descendants des Juifs jusqu'à la naissance de Jésus; La scène continue en bas avec un enfant, le nouvel homme. Image: Marc Chagall. La Loi du Ciel – Cantique de Marie et des Prophètes . La loi divine: Moïse reçoit les dix commandements, à droite, il y a une femme agenouillée vêtue d'une robe bleue et tenant un enfant qui regarde les dix commandements. Les figures de droite représentent les descendants des Juifs jusqu'à la naissance de Jésus; La scène continue en bas avec un enfant, le nouvel homme. Image: Marc Chagall. Image ci-dessous: La Madone et l'Enfant est une peinture d'Andrea Mantegna (1490-1500).

Je ne crains pas de répéter la vérité qui est ancienne comme les montagnes et je la répète même avec les mots du vieux sage chinois taoïste Lao Tseu.

Lao Tseu, selon lequel "le Tao, la loi du ciel est comme un archer : il élève ce qui est en bas et abaisse ce qui est en haut; l'opposé c'est la loi des hommes, elle donne à ceux qui ont déjà et enlève à ceux qui n'ont pas" (de Lao Tseu). 

Par conséquent, si nous voulons être des fils du ciel, des hommes de paix, c'est-à-dire des fils de Dieu, nous devons chercher à nous conformer avec les pensées, mots, actions, à la nature de la loi du ciel, tâche pas facile dans ce monde de fixité, d'immobilité, de codification d'immenses inégalités qui se justifient en disant qu'elles appartiennent à la nature des choses.

Peut-être que la maladie, qui appartient elle aussi à la nature des choses, nous ne la combattons pas avec tous nos efforts quand nous en sommes frappés?

Mais la vision taoïste s'unifie à valoriser l'autre vision plus près de notre culture ; elle s'unifie à une vision infinie et en est à son tour valorisée et une grande lumière naît de leur Union dont on peut puiser de la force et de l'unité, force et intélligence, c'est-à-dire cœur.

Je parle de la vision juive – chrétienne, prophétique- messianique si bien synthétisée dans le Cantique du Magnificat de l'Évangile de Luc.

Je me réfère, pas seulement parce que nous sommes dans la période de Noel, au Cantique de Marie, mère de Jésus, femme juive pleine de paix, de mystère et de pathos.

J'évoque avec mes pauvres capacités, d'un qui n'a pas de la valeur de connaissance, celle force, celle connaissance juive internationaliste, même pour donner une contribution de libération à sa propre dimension (à Marie) si souvent utilisée pour des motifs occultes de soumission et de sujétion.

Voici le chante de Marie, il a toutes les caractéristiques d'un chante de joie de pouvoir chamanique, éprouver pour croire, il suffit une pincée de foi; Marie chante:

 

Marie chante:

"Mon âme est pleine de Joie dans l'infinité

Sans Nom.

Mon Esprit exulte en Elohim mon salut,

l'Union d'Amour se manifeste dans l'humilité

de sa créature.

Tous les êtres auront joie de mon

joie,

il fait en moi des grandes choses l'Imaginable,

sans visage, le "sans nom".

Son mot est saint.

Et sa connaissance s'étend de Génération

en Génération

sur ceux qui aiment.

Il montre la Puissance de son bras en détruisant

les plans des superbes; Il abat les puissants

élevés dans leurs trônes et il exalte les humbles.

Il enlève du pouvoir aux riches et remplit de chaque

bien les affamés.

Il réalise le pacte d'amitié, avec Israël

son petit fils et avec toute notre

descendance d'Abraham le bénit pour l'éternité

pour l'éternité."

 

Je ne cesserai jamais de méditer ce cantique.

En écoutant ce qu'elle dit, je suis convaincu de plus en plus de l'Unité de la Connaissance en tout endroit et en tout temps.

Je crois de comprendre quelle est la route de la Paix, de l'amitié, de la Personnalité, même indiquée par tout l'enseignement taoiste libéré lui aussi par les hypothétiques académiciennes.

 On perçoit le cantique de Marie et des Prophètes comme une invitation pour nous tous à agir dans la perfection, tout comme il est parfait le comportement du ciel.

Et en libérant, nous nous libérerons.

Lit: 3114 fois Dernière modification le lundi, 21 août 2017 19:44

Éléments similaires (par tag)

Ne suit que le chemin «du dernier qui sera le premier et le premier» (évitant ainsi le concept de «dernier», «premier», «coïncidence» et «enlèvement des contraires»), nous pouvons sentir l'amour universel, qui Nous permettra d'aimer et d'aider nos amis et nos ennemis à chercher l'humanisation; Tout comme le soleil, nous allons répandre la lumière, la vie et la chaleur non seulement à nos amis, mais aussi aux besoins secrets de nos ennemis.

Cependant, la devise "tourner la joue" se réfère exclusivement à ceux qui ont "une autre joue", mais les pauvres, à l'inverse, n'en ont pas.

Par conséquent, cette devise éthique s'adresse surtout aux autorités et aux riches, à ceux qui ont le choix et les moyens d'agir librement; Il ne se réfère pas à ceux qui vivent à l'extérieur d'un «contexte moral» et n'ont pas la liberté de choisir leurs moyens et d'acquérir des connaissances: cette vérité doit être révélée à tous les théologiens, hommes sages, politiciens et militants «non violents» (en mots ) Du monde, à tous les prêtres et évêques qui s'adressent aux masses humiliées et offensées, à tous les pauvres Lazare d'Afrique, d'Amérique latine et du monde entier.

En outre, les autorités, dans le vrai sens du mot, doivent se conformer aux dispositions de l'Évangile - en particulier avec la Parabole du «Fils Prodigal» - et adhérer au Cantique de Marie, mère de Jésus.

L'amour des prophètes, de ces hommes guidés par l'amour, vient du chemin pris par le Prophète Abraham, le père de tous les prophètes.

Un cœur plein d'amour est le résultat de l'intelligence, de la force, de la connaissance, et agit contre toute suprématie; Cela résulte précisément de l'unité de la vie en précisant que

"Le véritable culte de Dieu signifie briser le joug autour du cou des opprimés et libérer les esclaves" (Esaïe, le prophète, 58), c'est-à-dire qu'il découle d'un accord établi avec les pauvres, les opprimés et les derniers dans le monde entier .

Il vient de ceux qui recherchent la justice aussi bien que des actions visant à: "détrôner les puissants et exalter le dernier".

C'est le véritable message messianique de la résurrection, de l'Exode, de la Pâque de Moïse, des chemins suivis par tous les Bouddhas ainsi que par les personnes et les peuples éclairés.

 

 

 

  (Note: traduction instantanée. La traduction définitive sera disponible au brève.)

1 Commentaire

Laissez un commentaire